toute copie ou reproduction non autorisée est interdite

vendredi 27 février 2015

le dictionnaire décomplexé de l'hôtellerie




Aujourd'hui, 3 nouveaux mots tirés de mon dictionnaire décomplexé de l'hôtellerie :


Accessibilité : L’accessibilité d’un hôtel définit les facilités d’accès et de circulation dans l’établissement pour toute personne, quel que soit son handicap. Depuis le 11 février 2005, date à laquelle la loi n°2005-102 pour l’égalité des droits et des chances a été promulguée, ce mot fait trembler les hôteliers, tellement les obligations sont parfois compliquées … et coûteuses à mettre en place. Elles peuvent devenir, dans certains hôtels, tellement coûteuses qu’elles risquent parfois de mettre en péril la survie économique de l’établissement concerné. C’est pour cela que les établissements recevant du public (E.R.P.) ont pu profiter d’un délai de dix ans pour se mettre en conformité avec cette loi, avant la date du 1er janvier 2015. Or l’ordonnance n° 2014-1090 du 26 septembre 2014 donne un dernier bol d’air aux propriétaires et exploitants des E.R.P., en prévoyant un sursis dérogatoire de 3 ans pour ceux qui auront déposé en mairie un agenda d’accessibilité programmée détaillant les travaux à réaliser, leur montant, ainsi qu’un échéancier qu’il doivent s’engager à respecter.
Action : Ce n’est pas une légende urbaine. Les métiers de l’hôtellerie sont des métiers d’action, des métiers de terrain. À absolument éviter pour les personnes raffolant de l’assise douillette d’une bonne chaise de bureau à dossier rembourré.
Acras de morue : petits beignets à la morue dont la préparation est d’origine africaine, et la présence sous l’oreiller d’un client est très désagréable pour ce dernier. Pour cette raison, il est extrêmement rare d’y en trouver en entrant dans une chambre d’hôtel.